Vue aérienne de l'Eglise et du bourg de PériersAu cœur de la presqu'île du Cotentin se trouve Périers, petite ville de 2 513 habitants, dont le fier clocher barre l'horizon de toutes les voies qui convergent vers lui. Située le long de l'ancienne voie romaine, sur un axe routier très important, cette petite cité, centre d'une région agricole du bocage normand, rendue célèbre par la richesse de ses prairies, la qualité de son élevage bovin et sa production beurrière, avait autrefois une telle activité économique qu'elle fut longtemps appelée "La Carthage du Cotentin".

Le charme de son environnement tient à la fois à son paysage bocager et à ses vastes étendues de marécages gorgés d'eau, paradis des oiseaux migrateurs, et qui ne semblent avoir que le ciel pour limites.

Terre chargée d'histoire, elle vit passer les légions romaines de Sabinus en marche vers l'armée gauloise de Viridovix, Hasting et ses Danois. Elle eut comme toute la province à souffrir des guerres du Roi d'Angleterre, à connaître l'occupation des barons anglais qui n'étaient souvent que les descendants des chevaliers normands, lesquels l'avaient jadis conquise sous la bannière de leur Duc Guillaume.

Et puis barrant l'horizon vers le nord Ouest cette butte de Lithaire où Grimaud, contemporain de Guillaume le Conquérant, avait édifié son donjon, sur les pentes de la butte de Mont-Castre, dont le nom est inséparable des grandes batailles qui se sont déroulées en Cotentin, au cours de notre histoire....